12 avril 21

Des jeunes du service militaire volontaire œuvrent au fort

Seize volontaires stagiaires et quatre accompagnants viennent d’effectuer un chantier de reconstruction d’un mur, devant les casernements, haut de 1,50 m sur environ 250 m de long. Celui-ci avait été détruit lors des bombardements du fort de Troyon. Tous les intervenants ont été logés au dojo de Lacroix-sur-Meuse.