25 novembre 20

Maelle

Maelle, a intégré le SMV au sein de la filière conducteur poids lourds

J’apprécie le côté militaire. La vie en collectivité. On fait plein de choses différentes ce que je préfère : c’est les terrains, partir en forêt, monter un bivouac, et les replis au milieu de la nuit. 

En partant d’ici, j’aimerais trouver un métier durable, si possible pouvoir faire ce que j’aime, dans le transport de matières dangereuses. Je ne sais pas encore comment cela va se passer, mais si ça pouvait bien se dérouler, si je pouvais trouver quelque chose. J’aimerais passer le permis super lourd, pour pouvoir passer du camion porteur à la semi-remorque. 

Pour le moment, je ne sais pas encore où je souhaiterais exercer, ça ne me dérangerait pas de rester ici, ça ne me dérangerait pas de bouger à l’autre bout de la France. Le principal pour moi, c’est de trouver un emploi.