18 mars 19

Période d’adaptation en entreprise les logisticiens

Les volontaires de la filière logistique ont entamé la 2e phase de leur « Période d’Adaptation en Entreprise ».  Ils sont  retournés dans leurs entreprises respectives, un peu plus de 2 mois après leur première immersion.


La plateforme logistique d’ALDI  d’ENNERY, entrepôt impressionnant avec ses 25000 mètres carrés  est chargée d’alimenter les 59 magasins ALDI de toute la LORRAINE.

Ici, le principe reste  du « picking ». Les « préparateurs » ont une commande sur une liste et doivent  aller chercher les différents articles situés dans l’entrepôt afin de constituer leur palette. Il n’y a pas de filmage plastique chez ALDI. Cela demande donc une certaine rigueur de la part des préparateurs de commande qui doivent déposer leurs marchandises en respectant un certain « ordre logique ». Pour exemple : « On ne met pas de conserve au-dessus des brioches ». Ensuite les palettes sont acheminées par les caristes sur les quais de chargement d’où la cargaison sera chargée dans les camions. Toujours sur le site d’ENNERY,  chez France BOISSONS, plusieurs volontaires  travaillaient en tant que préparateurs de commande. Comme son nom l’indique, dans cette entreprise, il n’y a « que de la boisson ». Plus simple à manipuler, mais fragile et coûteux, ce qui implique une excellente maîtrise des engins.

Chez MATCH, la plateforme d’ATTON est une zone « d’éclatement ». Toute marchandise arrivant à l’entrepôt est aussitôt répartie vers les magasins cibles, sans stockage. L’entrepôt est de 9500 mètre carré avec des moyens plus modernes en terme de filmage.

La grande diversité et la forte attractivité des métiers de la logistique laissent à chacun de belles opportunités de trouver un emploi dans des entreprises qui recherchent des jeunes pour remplacer leur population vieillissante et sont même parfois prêts à financer des permis PL pour ceux qui montreront le plus de motivation au travail.